CLAIRE

J’aime partager du vin et des fous rires avec mes amis, la tarte aux myrtilles et l'angélique confite, les photographies de vélo, les pique-niques et les coquelicots, les gens qui sont beaux parce qu’ils sont courageux, Victor Hugo, Louise Michel, Ernest Hemingway, l’océan Atlantique, les soirs d’été, Jean-Pierre Garuet, boire un café à Toulouse ou dans le Vercors, écouter les gens sans trop parler, chercher la pancarte "Du rab à la cantine" dans les manifs, voir deux petits vieux s'amuser à escalader les barrières du parc Thuillat comme s'ils avaient 15 ans, les hérissons et les espadrilles, Bubba Rugowsky, Bratislava, Charleroi , Barcelone, les estuaires et les garçons qui ont des étoiles dans les yeux.

Je n’aime pas les endives au jambon, me cogner le petit orteil, les gens qui se trouvent beaux et ceux qui ont laissé en route leurs rêves de mômes, les planches à repasser, les idées moisies et les centres de rétention, le mimosa, le bruit de mobylettes, les dictateurs Turkmènes, Thérèse Raquin, les dauphins et les chevaux, les jours de pluie  (sauf à Ostende), le manque d’humour, les livres bleus pour les garçons et roses pour les filles.