L'île des hommes déchus

Auteur : Guillaume Audru
Editeur : Editions du Caïman
Collection : Polars du Monde
Date de parution : Décembre 2013



Eddie Grist est de retour sur son île natale, Stroma, située au Nord de l'Ecosse. Ancien policier à Inverness, il a à peine le temps de retrouver sa famille et ses rares amis qu'un squelette est découvert sur un chantier. Très loin d'une ambiance de fête au village, c'est plutôt au beau milieu de règlements de comptes qu'Eddie va participer à l'enquête, officiellement menée par Moira Holm, son amour de jeunesse.

Pas besoin d'une Stromian's (la bière locale) ni du Puff Inn (le seul pub de l'île) pour se plonger dans l'univers de ce polar.
L'auteur n'est pas un bleu même si "L'île des hommes déchus" est son premier roman. Son blog de chroniques littéraires "Territoires Polars" et l'association "L'instant Polar" dont il est le président lui ont permis d'acquérir une connaissance pointue de cette discipline. Il en connait les rouages sur le bout des doigts.

Et le résultat saute aux yeux dès la première page : le style est déjà affirmé, tout est maîtrisé. La psychologie des personnages tous plus ou moins cabossés par la vie, les descriptions de l'île et des lieux sont si efficaces qu'on est tenté de se pincer le nez tellement ça pue le poisson !

L'auteur sait mener son lecteur exactement où il le veut. L'intrique et l'enquête se déroulent dans un premier temps naturellement, presque tranquillement. Et puis sans prévenir, le dénouement ou plutôt les dénouements arrivent. Le lecteur les reçoit comme une gifle et en reste un peu abasourdi.

J'ai aimé ce polar parce qu'il réussit à provoquer des émotions fortes et contradictoires, de la colère, du dégoût mais aussi de la compassion. A déguster avec une tasse de thé...noir.

Alors Monsieur Audru, c'est pour quand le deuxième ?