Yamina Benahmed Daho

rien-de-plus-precieux-que-le-repos

Yamina Benahmed Daho
signe une des plus jolies surprises littéraires de ce début d'année : Rien de plus précieux que le repos. Elle a accepté de répondre à quelques questions, on l'en remercie chaleureusement.



- Afin de mieux vous connaître, pourriez-vous nous parler de vous, de vos goûts, de ce qui compose votre univers?
Je suis enseignante en collège, professeur de français en Seine-Saint-Denis. Mes goûts pourraient se résumer à ce que l'on trouve dans le livre : l'Amérique, les cowboys, la musique, les ânes et le football. Surtout le FC Barcelone. 
 

- Comment est née votre envie d'écrire un roman pour jeunes lecteurs?
A l'origine, le texte ne s'est pas imposé à moi comme un récit jeunesse. Je crois que c'est plutôt mon écriture qui convient à la jeunesse et c'est probablement pourquoi Sophie Giraud a choisi de le publier. 
 

- Pourquoi avoir choisi le thème de l'esclavage?
Il me fallait des personnages prisonniers de leurs corps pour faire exister le jeu du chouball. Ainsi, il n'était plus simplement un élément ludique, il devenait un objet complexe au centre du récit, fonctionnait à la fois comme un élément de libération et de conflit. 
 

- Votre roman fonctionne comme une sorte de fable, comme un blues limpide et puissant. Comment l'avez-vous écrit?
Quel compliment ! Si une musique se dégage de la lecture, j'en suis heureuse, parce que c'est comme ça que je travaille, je porte beaucoup d'intérêt au rythme du texte. Je crois qu'il ne faut jamais oublier que les mots ne sont pas que des définitions. Ils sont aussi et, avant tout, des sons. 
 

- Une phrase de votre roman?
" Il n'y a rien de plus précieux que le repos."
 

- Pratiquez-vous vous même le chou-ball?
Oui, le dimanche après-midi avec les amis. J'évolue en défense, je suis un mur infranchissable pour l'équipe adverse. On m'appelle "el catenaccio". 
 

- Quel roman a marqué votre enfance?
La vie devant soi, Romain Gary. 
 

-Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs?
Partagez ce livre, c'est déjà très heureux ! 
 

- Quels sont vos projets?
Chuuuuuuuuuuuuuut. C'est un secret.