Le "journal infirme" de Clara Muller


Auteur : Karim Madani
Éditeur : Sarbacane
Collection : Exprim'
Date de parution : 2012
A partir de 15 ans


Le_journal_infirme_de_Clara_Muller


"Nom : Muller.
Prénom : Clara.
Âge : 16 ans et des miettes.
Adresse : Paris, Ville Haute.
Époque : le futur (2015).
Mail :borderline125(c)gmail.com.
Lycée : Guillaume Apollinaire.
Situation générale : Bizarre, étrange, fêlée.
Situation particulière : Fille Frappée d'Opprobre (FFO).
Bande-son : Alice in Chains, Marilyn Manson.
Films cultes : Requiem For A Dream, Orange mécanique.

Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte."


Comme tout journal intime digne de ce nom, celui de Clara lui sert à chroniquer son quotidien d'ado gothique déjantée. Son univers, c'est la Ville Haute autrement dit les quartiers chics et son lycée où on la qualifie de FFO, Fille Frappée d'Opprobe, parce qu'elle est née in vitro. Quand elle rencontre Karine, une nouvelle au lycée originaire de la Ville Basse, elles deviennent amies instantanément, pour le meilleur et pour le pire, surtout pour le pire. 
Première surprise à la lecture de ce roman : le journal commence le 7 septembre et se termine le 23 octobre. Bizarre, non? Une fois le roman terminé, pas si bizarre que ça. Cela renforce le côté brutal de l'histoire.
Deuxième surprise : "Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte."...Cette phrase qui se trouve au tout début du livre s'incruste dans la mémoire du lecteur et finit par avoir l'effet d'un compte à rebours. On ne sait pas ce qu'il va se passer mais on est à peu près sûr que ça va cartonner.
Troisième surprise : le roman est aussi un objet graphique où chaque page est griffonnée par Clara, comme un genre de "I was here" parfois drôle, parfois pas du tout.
J'ai aimé ce roman parce qu'il m'a surprise. L'association roman urbain futuriste + journal intime est très bien amenée et fonctionne parfaitement bien. Un très bon roman.