Moi Ambrose, roi du scrabble

Auteur : Susin Nielsen
Editeur : Hélium
Date de parution : mai 2012
Adolescents

ambroseroiduscrabble

Ambrose Bukowski, 12 ans trois quart, est un drôle de garçon.

Des goûts vestimentaires curieux (il affectionne particulièrement les pantalons en velours violet), pas vraiment d’amis (il faut dire que sa mère avec qui il vit seul s’acharne à déménager tous les quatre matins), une allergie tenace aux cacahuètes et une passion aussi immodérée que surprenante pour le jeu du Scrabble.

Autant le dire Ambrose Bukowski n’est pas le genre de garçon à jouir d’une côte de popularité insoutenable au collège, tant et bien que trois sales gosses ne trouvent rien de plus désopilant que de lui glisser une cacahuète dans son sandwich.

Irène, c’est le prénom de la mère d’Ambrose, ultra-protectrice (ce qui est un euphémisme : elle promenait tout de même Ambrose en laisse quand il avait trois ans...) décide de le retirer du collège pour lui faire suivre des cours par correspondance.

Après avoir expérimenté tous les trucs chouettes à faire quand on reste peinard chez soi toute la journée (comme regarder la télé tout le temps mais quand on ne reçoit qu’une chaîne avouez que c’est vite lassant, ou encore manger ce qu’on veut quand on veut, mais boulotter un demi-pain à l’épeautre d’un seul coup n’est finalement pas le truc le plus passionnant), Ambrose finit par s’ennuyer ferme jusqu’à sa rencontre avec le fils des voisins Cosmo, qui sort tout juste de taule et qui porte un tatouage avec une tête de mort sur le biceps droit.

Une drôle de rencontre, plutôt improbable mais qui va s’avérer bougrement salvatrice pour Ambrose.

On retrouve tout l’univers de Susin Nielsen, de la sensibilité et de l’humour en pagaille dans ce nouveau roman (qui est fait le premier, vous me suivez ?) après l’incontournable Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? (qui est en fait le second, vous me suivez toujours ? chroniqué quelque part par là par Hélène)

 

En plus, si vous partagez la même passion dévorante qu’Ambrose pour le scrabble, vous apprendrez qu’en combinant les lettres de « trois petits cochons » on peut écrire : porcins, stress, pétrin, tripoter et constipés. Et avouez que pour frimer dans la cour de récré ça se pose là, non ?