A copier 100 fois

Auteur : Antoine Dole
Editeur : Sarbacane
Date de parution : janvier 2013
A partir de 14 ans



"Papa m'a dit 100 fois comment il fallait que je sois." Et surtout, "pas pédé".
La messe est dite.
Le super-héro de ce roman a 13 ans et ce qu'il vit au collège ressemble pas mal à ce que serait l'enfer sur terre. Il est petit, maigrichon, maladroit et il a une voix de crécelle. Pour toutes ces raisons et d'autres encore il est la victime des coups et des insultes des gros bras du bahut, tous les jours, malgré le soin infini qu'il passe à se planquer et surtout à éviter certains lieux comme la cour, le gymnase, le préau etc.
Il ne peut pas se faire aider par son père qui ne le comprend pas et qui le rejette pour ce qu'il est mais heureusement il y a Sarah, sa seule amie, une fille qui n'a peur de rien et qui regarde les garçons droit dans les yeux.
Au collège Sarah est là pour lui servir de bouclier mais à la maison il est seul. Et c'est tout seul qu'il va devoir affronter son père.
Antoine Dole nous livre un récit percutant et désesperé contre l'homophobie. Il malmène son lecteur par son style incisif avant de lui balancer le dénouement comme une baffe.
On ne sort pas tout à fait indemne de ses romans mais comme toujours, je suis archi fan.
L'éditeur précise qu'en France, 540 000 jeunes tentent de mettre fin à leurs jours chaque année. Un jeune homosexuel sur quatre tente de se donner la mort dans les années qui suivent la découverte de son orientation sexuelle...à méditer...

Du même auteur : Je reviens de mourir , Laisse brûler